Haut
de
page
Table
des
matières
Article
précédant
Article
suivant

Modifier le style, la graisse, la famille et la casse

La police par défaut de ConTeXt est une version moderne de Computer Modern la police de base de TeX. C'est avec cette police que seront réalisés tous les exemples de cette fiche.

La famille

Avec ou sans empattement

Dans ConTeXt, si tu ne précises rien, la police par défaut est à empattement.

La commande ConTeXt pour écrire en roman est \rm (tu peux également utiliser \serif, \regular et \roman) et celle pour écrire avec une fonte sans serif est \ss (ou bien \sans et \sansserif)

\starttext
{\rm Une phrase en roman}

{\ss Une phrase sans empattement}
\stoptext

Dans les options de certaines commandes (par exemple [style=. . .]) tu pourras également employer les termes suivants :

Monotype

La commande ConTeXt pour écrire en monotype est \tt (ainsi que \mono et \type) et dans certaines options : mono, type, teletype, tt.

\starttext
{\rm Pour comparer une phrase en roman}

{\tt Pour comparer une phrase sans empattement}
\stoptext

Cursif et calligraphique

Avec ConTeXt seule la police Lucida (si tu l'as installée sur ton ordinateur) permet d'utiliser ces styles avec les commandes \hw ou \handwritten pour l'écriture cursive et \calligraphic et \cg pour l'écriture calligraphique.

Graisse

Dans ConTeXt tu ne peux modifier la graisse que d'une seule façon avec \bf (ou \bold).

\starttext
Un texte avec une graisse normale

\bf Un texte en gras.
\stoptext

Toutes les commandes de modification de fonte s'utilisent de deux façon :

{\bf Un texte à mettre en gras.}
\bf{Un texte à mettre en gras.}

Si tu ne mets pas de {} tout le texte qui suit la commande est affecté.

Style

Italique et penché

Pour écrire en italique tu utilises \it ou \italic et pour écrire en penchée \sl ou \slanted

\starttext
Un texte en style normal.

\it Un texte en italique.

\sl Un texte en penché.
\stoptext

\tf permet de revenir au style normal :

\starttext
\it Un texte en italique, {\tf puis en normal} et à nouveau en italique.
\stoptext

Médiéval

Il affecte surtout l'écriture des chiffres, mais également quelques doubles lettres où il supprime les ligatures comme fi et ff. Les commandes pour l'utiliser sont : \os, \mediaeval et \oldstyle

\starttext ff fi 1 2 3 4 5 6 7 8 9 \os ff fi 1 2 3 4 5 6 7 8 9 \stoptext

Casse

ConTeXt possède plusieurs commandes pour modifier la casse.

Petite capitale

Les petites capitales sont utilisées en français pour écrire les noms propres.

ConTeXt à deux commandes qui n'ont pas exactement le même effet :

\sc qui mets les mots en petites capitale en conservant les majuscules s'il y en a.

\cap qui mets toutes les lettres en petites capitales :

\starttext Bébert Lafiche \sc Bébert Lafiche \cap Bébert Lafiche \stoptext

Majuscule

\Word met la première lettre du premier mot en capitale

\Words met la première lettre de chaque mot en capitale

\WORD met tout en capitale

\starttext le plus fort c'est Bébert Lafiche. \Word le plus fort c'est Bébert Lafiche. \Words le plus fort c'est Bébert Lafiche. \WORD le plus fort c'est Bébert Lafiche. \stoptext

Additionner les effets

Tu peux bien entendu additionner les effets, par exemple un changement de graisse avec un changement de style pour obtenir un gras italique \bf\it ou \it\bf (c'est pareil). ConTeXt à même une commande exprès \bi.

\starttext Normal. \bf Le gras. \it L'italique. \bi Le gras italique. \stoptext

Les combinaisons ne sont possibles que si la police que tu utilises possède le dessin de celle-ci. En effet si toutes les tailles de fonte sont possibles, car il s'agit juste d'une mise à l'échelle, en revanche, si le créateur de la police n'a pas dessiné la fonte petite capitale en italique tu ne pourras pas l'utiliser.

Par exemple dans la police par défaut de ConTeXt, il n'y a pas de petites capitale en sans sérif :

\starttext Par exemple dans la police par défaut de ConTeXt, il n'y a pas de {\sc petites capitale en sans sérif.} \blank[big] \ss Par exemple dans la police par défaut de ConTeXt, il n'y a pas de {\sc petites capitale en sans sérif.} \stoptext

De même tu n'as pas de petites capitales en gras et en italique avec la fonte à empattement.

Une remarque importante

Placer un modificateur de police au début d'un paragraphe peut parfois générer des effets secondaires inattendus. Ceci peut être évité en forçant le mode horizontal avant toute modification de la police, avec la commande \dontleavehmode{ }.

J'expliquerais peut-être dans une fiche le passage du mode horizontal au mode vertical qui est dans les principes de base du fonctionnement de TeX.

Pour illustrer le problème évoqué, je vais prendre l'exemple d'une commande que je crée dans mes documents pour gérer les noms propres. En effet en typographie française les noms propres s'écrivent en petites capitales et ne doivent pas être coupés en fin de ligne. Pour cela je crée la commande \nom définie comme suit :

\def\nom#1{\mbox{\sc #1}}

Voila le résultat de cette commande dans un texte :

\def\nom#1{\mbox{\sc #1}} \starttext Un problème avec \ConTeXt, consulte le site de Bébert \nom{Lafiche}, tu trouveras certainement une réponse. \stoptext

donne bien le résultat attendu :

Par contre cet exemple ne marche pas :

\def\nom#1{\mbox{\sc #1}} \starttext \nom{Lafiche}, quel nom prédestiné pour un type qui fourni des fiches d'aide sur \ConTeXt. \stoptext

Tu as un passage à la ligne. Pour résoudre ce problème il faut définir \nom comme suit :

\def\nom#1{\dontleavehmode{\mbox{\sc #1}}}

qui donne :

Emphase

Il existe pour les système TeX une commande qui met un mot ou un groupe de mots en emphase (en évidendence) : \em. En général c'est l'italique qui est choisie pour mettre en évidence un mot dans un texte écrit en normal et en normal pour un texte écrit en italique. Avec ConText par défaut c'est l'écriture penchée qui est choisie.

Par exemple :

\starttext Bébert Lafiche c'est le {\em roi} de la fiche. {\sl Bébert Lafiche c'est le {\em roi} de la fiche.} {\it Bébert Lafiche c'est le {\em roi} de la fiche.} \stoptext

Si tu veux avoir l'italique comme valeur pour \em tu emploies :

\definebodyfontenvironment[default][em=italic] \starttext Bébert Lafiche c'est le {\em roi} de la fiche. {\sl Bébert Lafiche c'est le {\em roi} de la fiche.} {\it Bébert Lafiche c'est le {\em roi} de la fiche.} \stoptext

Les citations

Pour faire une citation, c'est à dire mettre entre guillemets tu utilises

\quote{citation}

Pour une citation courte et des simples quotes.

\quotation{citation}

Pour une citation courte et des doubles quotes. Et enfin tu as pour les citations plus longues avec des sauts de paragraphes les environements :

\startquote . . . \stopquote



et

\startquotation
 . . . \stopquotation

Par exemple :

\starttext \quote{Une citation 1 courte}
 
 \quotation{Une citation 2 courte}
 
\startquote 
 Une citation 3 plus longue.
 Avec des sauts de paragraphes.
 \stopquote

 \startquotation 
Une citation 4 plus longue.
 
Avec des sauts de paragraphes.
 \stopquotation
 \stoptext

En français les citations ce font avec les guillemets. Je te rapelle que pour franciser un texte il faut employer :

\language[fr]

Donc voici le resultat des commandes précédente en français :

Comme tu peux le voir \quotation n'est pas très utile d'autant qu'il augmente l'espace entre les quillemets et les mots.

Fleuron

Table des Matières concise

Fleuron

Table des Matières complète

Fleuron

Si tu veux aller directement à l'article suivant ou précédant regarde bien dans les marges j'ai mis des liens pour cela. Il est pas balèze le Bébert ?