Haut
de
page
Table
des
matières
Article
précédant
Article
suivant

ConTeXt et la couleur

Fleuron

Depuis mars 2009 le module couleur est automatiquement chargé. Pour les versions antérieures de ConTeXt tu dois charger le module couleur par :

\setupcolors[state=start]

Tu as quelques couleurs prédéfinies :

Tu les utilises de cette façon :

\color[nom-de-la-couleur]{texte à mettre en couleur}

Ou bien

{\nom-de-la-couleur texte à mettre en couleur}

Par exemple

\starttext
{\red Un} \blue{festival} \magenta de \red{c}{\green o}\yellow u\darkred l\green e\orange u\cyan r.
\stoptext

Tu peux également utiliser un environnement :

\starttext
\startcolor[green] Donec vehicula augue eu neque. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas.
Mauris ut leo. Cras viverra metus rhoncus sem. Nulla et lectus vestibulum urna fringilla ultrices. {\red Phasellus eu tellus} sit amet tortor gravida placerat. Integer sapien est, iaculis in, pretium quis, viverra ac, nunc. \stopcolor
\stoptext

Donec vehicula augue eu neque. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas.

Mauris ut leo. Cras viverra metus rhoncus sem. Nulla et lectus vestibulum urna fringilla ultrices. Phasellus eu tellus sit amet tortor gravida placerat. Integer sapien est, iaculis in, pretium quis, viverra ac, nunc.

Encore plus de couleur

Si les couleurs par défaut ne te suffisent pas tu peux charger d'autre ensemble de couleur grace à la commande

\setupcolor[nom-fichier-couleur]

Tu peux accéder depuis ConTeXt aux couleurs X11 en chargeant :

\setupcolor[xwi]

Le nom des couleurs sur le web sont écrites avec des majuscules comme par exemple AntiqueWhite. Pour les utiliser avec ConText tu ne doit pas mettre de majuscules.

\antiquewhite{mon texte} \color[antiquewhite]{mon texte}

Tu peux obtenir la liste des couleurs par la commande \showcolor :

\setupcolor[xwi]
\starttext
\showcolor[xwi]
\stoptext

x11 est une exention des couleurs de base de xwi tu en trouveras la liste avec :

\setupcolor[x11]
\starttext
\showcolor[x11]
\stoptext

La couleur antiquewhite y est déclinée en 5 versions : antiquewhite, antiquewhite1, antiquewhite2, antiquewhite3, antiquewhite4 et antiquewhite5.

Tu ne peux pas mettre de chiffre dans une commande TeX donc tu ne peux pas utiliser :

\antiquewhite4{mon texte}

Tu ne peux qu'écrire

\color[antiquewhite4]{mon texte}

Tu peux également charger les couleurs d'Emacs avec ema et tu en obtiens la liste par

\setupcolor[ema]
\starttext
\showcolor[ema]
\stoptext

Le dernier jeu de couleur que tu peux charger est dem et tu en obtiens la liste par :

\setupcolor[dem]
\starttext
\showcolor[dem]
\stoptext

Le nom des couleurs est bizarre comme par exemple blue*:8.

Il n'y a pas de d'espace dans le nom de la couleur comme semble l'indiquer le résultat de la commande \showcolor[dem]

Définir des couleurs

Les couleurs déja définies ne te suffisent pas, et bien, il est facile de créer les tiennes, pour ce faire tu utilises :

\definecolor[nom-de-la-couleur][code couleur]

Le code couleur peut être exprimé en rgb (rouge vert bleu), en cmyk (cian magenta jaune noir) ou en échelle de gris

\definecolor[merdusud][r=0,g=0.45,b=1]
\definecolor[abricot][c=0,m=.38,y=.78,k=0]
\definecolor[grissouris][s=0.5]

Les proportions des différentes couleurs fondamentales sont exprimées en valeurs décimales comprises entre 0 et 1.

Dans de nombreux logiciel de dessin (comme Gimp) les couleurs sont exprimées en valeur de 1 à 255, donc si tu veux utiliser une couleur définie par ces logiciels, n'oublie pas de diviser leur valeur par 255.

Si tu utilises dans plusieurs documents les mêmes couleurs, tu peux regrouper les définitions de tes couleurs dans un fichier .tex que tu appelles colo-xxxxxx est le nom d'appel de ton fichier de couleur. Par exemple j'ai créé le fichier colo-bebert qui contient :

\definecolor[merdusud][r=0,g=0.45,b=1]
\definecolor[abricot][c=0,m=.38,y=.78,k=0]
\definecolor[grissouris][s=0.5]

Je fait appel à ce fichier par :

\setupcolor[bebert]

Tu peux visualiser toutes les couleurs d'un fichier de couleur colo-xxx.tex par :

\showcolor[xxx]

Tu obtiens les couleurs leur code et leur nom et leur valeur en niveau de gris :

\showcolor[bebert]

Maintenant dans mon document je peux faire appel à mes nouvelles couleurs :

\color[abricot]{texte à mettre en abricot}

ou

{\abricot texte à mettre en abricot}

Le mécanisme d'héritage

Tu peux définir une couleur par rapport à une autre :

\definecolor[important][red]
\definecolor[remarque][green]

De cette manière il est plus facile de modifier, si nécessaire, la couleur des remarques ou des choses importantes de notre texte.

Fleuron

Table des Matières concise

Fleuron

Table des Matières complète

Fleuron

Si tu veux aller directement à l'article suivant ou précédant regarde bien dans les marges j'ai mis des liens pour cela. Il est pas balèze le Bébert ?